Le balèti

A l’origine – bal populaire dans la région marseillaise – cette appellation « balèti » est largement reprise de nos jours dans toute la Provence. Avant les guerres mondiales, le balèti désignait parfois le bal populaire exécuté sur les places des villages, pour les fêtes patronales ou de quartiers. Le terme de bal étant plutôt réservé à la danse dans une salle à l’intérieur. Il y avait « le bal des Commerçants », des « Marins », des « Pompiers », de la « Société Sportive », « des Anciens Combattants », etc… Les jeunes filles et les jeunes femmes se faisaient faire une belle toilette. Les jeunes gens et les messieurs mettaient le « costume du dimanche ». Il n’y avait pas de laisser-aller: la tenue correcte était de rigueur. Cela n’empêchait pas de bien s’amuser, sans vulgarité; d’autant plus qu’en ces occasions, l’on venait souvent chercher l’élu(e) de sa vie.

Que dansait-on?

Fin XIXème siècle, début XXème, en Provence, Alpes du sud, on dansait essentiellement la polka, la scottish, la mazurka, la valse, les quadrilles, avec différentes formes. Elles constituaient les « danses classiques ». Mais il y avait aussi, selon les villes et les villages, le pas des patineurs, la troïka, la badoise, la berline, le pas des deux, la galope, l’autrichienne, la guibaude, les rigaudons… et bien sûr la farandole, pour terminer le bal et dans les rues du village pour la fête patronale, la Saint-Jean, le carnaval, …

Avec l’exode vers la ville, ces danses d’origines populaires et paysannes sont restées à la campagne et oubliées …, ou détrônées par les danses de salon, mais, grâce à de nombreuses sociétés et associations et surtout grâce à un immense travail de collectage, dans les campagnes, tout ce patrimoine culturel nous a été transmis. Les danses traditionnelles sont riches d’une multitude de variantes.

Et aujourd’hui?

Entre temps, se sont rajoutées les bourrées à 3 temps, à 2 temps, les rondeaux, congos; cochinchine, les mixers (mesclun): Cercle circassien, chapelloise,. Branles de la renaissance et contredanse, les courentes et gigues, la tarentelle, d’Italie, puis des danses catalanes (fandango, sardana), sauts du Béarn et sauts basques; puis les danses bretonnes (an dro, hanter dro, gavottes, les ridées,.), des danses irlandaises, d’Israël, etc… Toutes ces richesses et tous ces heureux mélanges font qu’aujourd’hui nos balèti sont devenus « bals folks » (métissage ou franglais oblige) ou « bals trad' ».

Avec les mouvements de population, les voyages, où que l’on aille, on se retrouve toujours dans les pas et il y a toujours une danse nouvelle à apprendre.

Les instruments de musique, les orchestres

Un accordéon diatonique peut, à lui seul, nous faire danser.
Toutes sortes d’instruments de musique trouvent leur place dans les ensembles de musique traditionnelle: instruments anciens, vielles à roue, cornemuses, fifre et tambourin, accordéons, flûtes, clarinette, cuivres, violon, contrebasse, guitares, banjo, que peuvent accompagner toutes sortes de percussions.
Nombre d’orchestres existent dans notre région et notamment des formations de jeunes musiciens qui entraînent la jeunesse dans l’esprit du balèti, le partage, la convivialité, … Nous avons des échanges internationaux Piémont, …).

… et la voix: on peut également se mettre à danser en chantant: il existe plusieurs ensembles qui animent des bals uniquement avec des « chants à danser » et qui organisent des stages.

Venez danser

Outre les ateliers, une multitude de rencontres, avec stages, sont organisées, tant pour l’apprentissage de la musique, des danses, que des chants à danser. Ces manifestations sont ponctuées, le soir, par le bal.

L’ambiance d’un balèti est loin d’être ringarde: toujours très chaleureuse et conviviale, simple; elle rassemble des gens de tous horizons et, surtout, toutes les générations: les enfants viennent d’instinct se mettre dans le cercle et les jeunes trouvent dans la danse traditionnelle une harmonie avec eux-mêmes et avec les autres. Deux orchestres composés de jeunes gens nous ravissent dans les Alpes-Maritimes.

Nous vous invitons à venir le vérifier. Venez danser en famille!

Share Button